[ZOOM] Bilan 2019 : une année record pour l’immobilier ancien

Les Notaires de France ont présenté leur bilan de l’année immobilière 2019 concernant les logements anciens. Résultat ? Les transactions ont dépassé la barre du million.

Les chiffres clés de l’année 2019

Le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois en France est de 1 059 000. Soit 100 000 transactions de plus qu’il y a un an, ce qui représente une hausse annuelle de +10,4%.

Parmi les chiffres clés de ce bilan, on retiendra notamment :

  • L’évolution de + 4% sur 1 an de l’indice de prix des appartements anciens en France métropolitaine.
  • L’évolution de +2,5% sur 1 an de l’indice de prix des maisons anciennes en France métropolitaine.
  • La surface finançable d’un appartement ancien de 56m2 sur l’ensemble de la France pour une mensualité de 800 € / mois pendant 20 ans et sans apport.
  • La surface finançable de 154m2 d’une maison ancienne sur l’ensemble de la France pour une mensualité de 1 300 € / mois pendant 20 ans et sans apport.

Les grandes villes ne sont pas épargnées par la hausse des prix 

Depuis 10 ans, 8 grandes agglomérations ont connu une hausse conséquente de leurs prix immobiliers, supérieures à 20% pour Lille (+21%), Toulouse (+22%) et Strasbourg (+25%). Rennes (+34), Nantes (+39%), Paris (+61%) et Lyon (+62%) ont quant à elles enregistré des hausses nettement supérieures. Mais c’est avec une progression de +79% à Bordeaux, que la capitale girondine bat tous les records.

Aujourd’hui, avec un budget de 150 000€, un acquéreur peut prétendre à l’achat d’un appartement anciens de 2 pièces à Lille , ou d’un 3 pièces à Strasbourg. Pour 250 000€, il peut s’offrir une maison ancienne de 4 pièces à Toulouse ou un 3 pièces à Nice. À Bordeaux, il faut compter le double, soit 500 000 pour une maison ancienne 4 pièces.

L’augmentation des transactions immobilières en 2019 a notamment été portée par la baisse constante des taux de crédit immobilier ces derniers mois, pour atteindre 1,12% en moyenne (Novembre 2019, source Observatoire Crédit Logement / CSA). Ce qui permet aux acquéreurs de mieux faire face à la hausse des prix.

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

Civilité* MmeMr