Comment négocier son mandat de gestion locative ?

Lorsque vous confiez la gestion locative de votre bien immobilier à un professionnel, il est important que vous prêtiez attention à certains détails lors de la signature du mandat.

Examiner le prix des prestations

La majorité des mandats de gestion locative comptent des prestations de base, appelées “gestion courante”. Soumises à une tarification globale, elles sont généralement calculées en pourcentage, de l’ordre de 7 à 8% du loyer.

Mais attention aux éventuelles “prestations supplémentaires”, certains frais peuvent être mentionnés discrètement dans le contrat. N’hésitez pas à négocier la réduction de ces frais, notamment pour les actes de gestion courante qui ne sont pas censés donner lieu à une rémunération supplémentaire.

Étudier la durée du mandat

Il n’existe aucune durée légale du mandat de gestion locative, mais ceux proposés sur le marché varient d’une à plusieurs années, renouvelables par tacite reconduction. Cette reconduction est limitée à 10 ans.

Vous pouvez dénoncer un mandat de gestion locative à n’importe quel moment, à condition que vous respectiez le délai de préavis spécifié dans le contrat, et qui est généralement de 3 mois. Vous devez pour cela formuler votre dénonciation au mandataire par le biais d’une lettre recommandée avec avis de réception.

 En savoir plus

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

    Civilité* MmeMr