[ZOOM] Le viager : bon ou mauvais plan ?

Le principe du viager ça vous parle ? Pour rappel, l’achat en viager consiste pour l’acquéreur à acheter un logement sans avoir à verser la totalité du prix de vente le jour de l’acquisition. Le vendeur perçoit alors une rente mensuelle jusqu’à son décès en contrepartie de la vente de son logement.

Ce type de transaction est de plus en plus plébiscité auprès des personnes âgées en raison de l’avenir incertain qui pèse sur leurs retraites. Pour les acquéreurs, il s’agit surtout d’un investissement dans l’immobilier à prix réduit. Le point sur les différents viagers existants, les avantages et inconvénients de ce dispositif à la fois pour l’acheteur et le vendeur.

Les différents types de viagers

Le viager occupé

Il s’agit de la forme du viager la plus fréquente. Le viager occupé permet à un propriétaire de vendre son bien tout en conservant le droit d’usage et d’habitation jusqu’à son décès. En général, le vendeur (le crédirentier) continue de payer toutes les charges courantes (chauffage, électricité, eau…). Pour l’acquéreur (le débirentier) , l’achat en viager est un investissement locatif sécurisé.

Le viager libre

Le bien est vendu avec l’usufruit, c’est à dire que le crédirentier ne conserve pas le droit d’usage et d’habitation. Le débirentier peut alors occuper le logement après la signature du contrat.

La vente à terme

Ce type de viager est une sorte de crédit vendeur. Le crédirentier et le débirentier choisissent ensemble le nombre d’années de paiement de la rente. Il existe deux types de ventes à terme : libre ou occupée.

La vente à terme libre : il existe un paiement à terme. L’acquéreur prend possession du bien dès la signature de l’acte.
La vente à terme occupée : le vendeur peut occuper le bien à vie.

Les avantages du viager

Pour le vendeur :

  • Il bénéficie de revenus réguliers et d’un complément de retraite jusqu’au jour de son décès.
  • Dans le cas d’un viager occupé, il occupe le logement à vie.

Pour l’acquéreur :

  • Il obtient une décote pouvant aller jusqu’à 30% sur le prix réel du logement. Il s’agit donc d’un moyen avantageux de devenir propriétaire lorsqu’un acquéreur n’a pas les fonds nécessaires.
  • Il peut revendre le viager à tout moment.

Les inconvénients du viager

Pour le vendeur :

  • Il est contraint de payer la taxe d’habitation, les charges courantes et d’entretien.
  • Il ne peut pas revendre le bien à une autre personne.
  • Ses héritiers sont privés du bien immobilier en viager.

Pour l’acquéreur :

  • Le vendeur peut vivre très longtemps, ce qui peut obliger l’acheteur à verser une rente plus élevée que ce qu’il avait prévu.
  • Si le vendeur décède dans les 20 jours suivant la signature de l’acte de vente, la vente n’est pas valable.
  • L’acheteur peut décéder avant le vendeur.

Bon à savoir : Chiffres clés

  • 90% des ventes ont été réalisées en viager occupé en 2017.
  • La rente viagère mensuelle moyenne est de 715€.
  • L’âge moyen des vendeurs s’élève à 74 ans.

Une activité perturbée

Du 29 octobre au 14 novembre 2018

La migration des données d’un logiciel métier à un autre pourra entraîner des perturbations et des retards de traitement.
Nous espérons compter sur votre compréhension et nous vous prions dès à présent d’accepter nos excuses pour les éventuels désagréments à venir.

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

Civilité* MmeMr