[ZOOM] Quelle surface peut-on acheter dans les grandes villes selon le salaire moyen français ?

En tenant compte des derniers chiffres publiés par l’INSEE sur les salaires dans le secteur privé, le courtier Vousfinancer a publié une étude sur le pouvoir d’achat immobilier dans les grandes villes françaises. D’une agglomération à l’autre, les différences vont bon train. Explications.

Des écarts importants

Selon l’étude de l’INSEE, le salaire moyen en France dans le secteur privé s’élève à 2238€ nets par mois. Avec ce salaire, la capacité d’emprunt pour un crédit immobilier est estimée à 154 519€ avec un taux de 1,40% sur 20 ans, selon le courtier. Les prix au mètre carré variant sensiblement du simple au sextuple entre la capitale et la Province, à Paris on peut ainsi seulement espérer acquérir un studio de 16m2, tandis qu’à Clermont Ferrand c’est tout simplement une maison ou un grand appartement de 92m2 qu’on peut s’offrir.

Zoom sur Toulouse et Bordeaux

Concernant les deux grandes métropoles du Sud-Ouest, à Toulouse un acquéreur pourra acheter 20m2 supplémentaires qu’à Bordeaux. Cela s’explique notamment par la forte hausse des prix immobiliers qu’a connue la capitale girondine ces dix dernières années (+72%). Ainsi dans la Ville rose, la surface estimée est de 57m2 (T3), tandis que dans la belle endormie, elle baisse à 37m2 (T2). On perd une typologie. Retrouvez par ailleurs tous les prix immobiliers à Toulouse grâce à notre carte interactive.

Une hausse des salaires accompagnée d’une augmentation des prix de l’immobilier

Alors qu’en 2006 le salaire moyen était de 1941€ nets (soit 15% de moins qu’aujourd’hui), il a toutefois été rattrapé par la hausse des prix dans plusieurs grandes villes, +48% à Paris, et +25% à Nantes. Mais bonne nouvelle, dans d’autres agglomérations, telles que Rennes ou Strasbourg, on peut acheter respectivement 11m2 et 16m2 de plus qu’il y a 10 ans.

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

Civilité* MmeMr