[NOUVEAUTÉS] Ce qui va changer en 2020 pour l’immobilier

L’immobilier fait peau neuve en 2020 avec les changements instaurés par la loi de finances votée il y a peu par l’Assemblé nationale. Le point sur ce qui vous attend pour cette nouvelle année.

La suppression de la taxe d’habitation pour 80% des Français

Cette année, 8 Français sur 10 ne seront plus contraints de payer la taxe d’habitation sur leur résidence principale. Il faudra cependant attendre 2023 pour qu’elle soit supprimée pour tous les contribuables.

Création de MaPrimeRenov

MaPrimeRenov, mise en place cette année, est une prime de transition énergétique qui vient remplacer progressivement le CITE. Attribuée sous conditions de ressources et plafonnée à 20 000 euros par logement, sur une période de 5 ans, elle est destinée à financer les travaux de rénovation énergétique des logements occupés par des ménages aux revenus modestes et très modestes (moins de 19 074€ pour les villes de Provence et moins de 25 068€ en Ile de France pour une personne seule).

Modification du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Prolongé jusqu’au 31 décembre 2020, le CITE est désormais réservé aux revenus intermédiaires souhaitant isoler leur logement pour réduire leur consommation d’énergie sous certaines conditions (résidence principale, respect des travaux concernés).

Maintien du Prêt à Taux Zéro

Alors que l’attribution du PTZ devait cesser dans les zones B2 et C à la fin de l’année 2019, il a finalement été prolongé jusqu’au 31 décembre 2020, permettant ainsi aux futurs propriétaires de financer une partie de l’acquisition de leur résidence principale dans l’immobilier neuf ou l’immobilier ancien réhabilité à l’état de neuf.

Prorogation des lois Malraux et Cosse

Ces deux dispositifs de défiscalisation ont été prolongés jusqu’au 31 décembre 2022.

La loi Malraux permet à tous les propriétaires qui rénovent et louent leur logement pendant une durée minimale de 9 ans dans certains secteurs sauvegardés, zones protégées ou quartiers anciens dégradés de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 30% du coût global des travaux de rénovation.

La loi Cosse permet aux propriétaires qui louent à un prix plafonné un bien immobilier aux ménages modestes d’obtenir un abattement fiscal de 15 à 85% de leurs revenus locatifs, selon la zone où se trouve le logement en location.

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

Civilité* MmeMr