[ZOOM] Le marché immobilier toulousain résiste face à la crise

Selon les chiffres dévoilés par les Notaires de la Cour d’Appel de Toulouse, l’immobilier toulousain a encore de beaux jours devant lui. Malgré la crise sanitaire, les propriétaires dans la Ville rose sont toujours nombreux. Explications.

Prix immobiliers : la plus forte hausse en 10 ans

Selon le vice-président de la Chambre des notaires, Philippe Pailhès, l’année 2020 s’est révélée surprenante, tant au niveau des ventes que des prix immobiliers. Malgré deux confinements, en 2020 les transactions n’ont baissé que de 6% pour les appartements et de 5,3% pour les maisons dans le département de la Haute-Garonne. Fait encore plus étonnant, les prix ont affiché une augmentation de 9,2% dans la Ville rose, soit la plus importante de ces dix dernières années ! Le prix au mètre carré médian est désormais de 3030 € à Toulouse.

En 7ème position des marchés des grandes villes de France

Appartements anciens

Toulouse reste la septième ville de France où les prix sont les plus élevés dans l’immobilier. Les deux tiers des quartiers toulousains affichent une hausse supérieure à 10% en un an.
Parmi les quartiers qui ont connu la plus forte évolution sur un an, on peut citer : Guilhemery (+17,4%), Marengo – Jolimont (+16,9%), Saint Aubin – Dupuy (+16,6%°), ) ou encore Saint-Etienne (+16,1%). La plupart des quartiers dépassent désormais les 3000€/m2 médians. Il est toutefois possible d’acheter un bien inférieur à cette médiane dans les quartiers suivants : Casselardit, Lardenne, Lalande ou encore Roseraie.

Source : Notaires de la Cour d’Appel de Toulouse

Maisons anciennes

Du côté des maisons, le prix de vente médian en Haute-Garonne est désormais de 250 000€ soit une évolution annuelle de +3,3%. À Toulouse intra-muros, il faut compter 360 000€ pour espérer acquérir ce type de bien. La deuxième couronne de Toulouse est de plus en plus convoitée en raison de ses prix plus accessibles.

Source : Notaires de la Cour d’Appel de Toulouse

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

    Civilité* MmeMr