Les solutions de financement proposées pour réaliser des travaux écologiques à moindre coût

Besoin d’améliorer les performances énergétiques de votre logement ? Isolation thermique, changement de votre système de chauffage, remplacement des fenêtres… Grâce à de nombreux prêts incitant à améliorer la qualité énergétique de votre logement, vous pouvez trouver des aides pour financer vos travaux de rénovation à moindre coût. Vous pourrez notamment réaliser des économies et consommer de manière responsable, en réduisant considérablement votre consommation d’énergie. Sporting Immobilier vous livre 6 astuces pour bénéficier des meilleures solutions de financement, dans le respect de votre budget et de la planète.

L’éco-prêt à taux zéro

 

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêts qui permet de financer les travaux d’amélioration énergétique de votre résidence principale. Un seul éco-PTZ peut être accordé par logement. Pour en bénéficier, les conditions suivantes sont à respecter :

  • Des logements achevés avant le 1er janvier 1990 et après le 1er janvier 1948 pour l’option “performance énergétique globale”.
  • Des logements dont le permis de construire a été déposé avant le 1er mai 2010 (dans les départements d’outre-mer).

L’éco-prêt à taux zéro est accordé sans condition de ressources :

  • Aux propriétaires d’une maison individuelle ou d’un appartement en copropriété, qu’il soit occupant ou bailleur,
  • Aux primo-accédants preneurs du bail réel solidaire,
  • Aux sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés dont au moins un des associés est une personne physique,
  • Aux copropriétaires bailleurs ou occupants pour financer leur quote-part de travaux entrepris sur les parties communes ou sur les parties privatives à usage commun de la copropriété.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de réduire vos impôts sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique dans votre résidence principale.

Que vous soyez imposable ou non, vous pouvez en bénéficier. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent vous est remboursé. Pour bénéficier de cette aide, votre logement (maison individuelle ou appartement) doit être achevé depuis plus de 2 ans.

La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

Les travaux d’amélioration de la qualité énergétique des logements de plus de deux ans, à titre de résidence principale ou secondaire, sont éligibles au taux de TVA à 5,5%.

Pour bénéficier de ce taux réduit, vous devez établir une attestation certifiant que les locaux concernés répondent aux exigences de l’article 278-0 bis A du code général des impôts.

La prime coup de pouce économie d’énergie

 

Vous pouvez encore bénéficier de la prime coup de pouce économie d’énergie. Elle est attribuée en fonction de vos ressources et peut être demandée pour :

  • Le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve au bois de classe 5.
  • L’installation d’un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées.
  • L’installation d’un programmateur centralisé pour radiateurs électriques.
  • Le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve à haute performance énergétique (gaz ou fioul).

Le chèque énergie

Généralisé en 2018 afin de remplacer les tarifs sociaux de l’énergie, le chèque énergie est une aide nominative au paiement de vos factures d’énergie. Il est attribué aux personnes ayant des ressources modestes afin de les aider à payer leurs factures d’énergie ou des travaux de rénovation.

 

 

Les aides du programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a mis en oeuvre le programme national « Habiter Mieux » afin de vous permettre de diminuer de façon significative les pertes d’énergie de votre logement. Peuvent en bénéficier :

  • Les propriétaires occupants, dont les revenus sont inférieurs à des plafonds variables selon la région.
  • Les propriétaires bailleurs, dont les loyers ne dépassent pas des plafonds variables selon les prix du marché.
  • Les syndicats de copropriété en difficulté.
  • Les logements qui ont plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé.
  • Les logements n’ayant pas bénéficié d’autres financements de l’État au cours des cinq dernières années.

Avant d’entreprendre vos travaux de rénovation, il est recommandé d’effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE) qui vous permettra d’évaluer la consommation énergétique du bâtiment.

Pour plus de conseils, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Sporting Immobilier.

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

Civilité* MmeMr