Tout savoir sur l’assurance de crédit immobilier

Vous souhaitez souscrire une assurance de crédit immobilier ? Sporting Immobilier vous livre toutes les informations utiles avant de choisir votre contrat d’assurance.

Comment fonctionne l’assurance emprunteur ?

Avant de vous accorder un prêt immobilier, une banque peut exiger que vous souscriviez une assurance emprunteur. Cette dernière fixe les garanties minimales (exemple : décès, invalidité) et effectue par la suite une estimation du coût de l’assurance pour votre futur crédit immobilier. Une assurance emprunteur prend en charge le paiement de l’intégralité ou d’une partie des échéances de remboursement du crédit restant dans certaines situations :

  • décès et perte totale et irréversible d’autonomie,
  • invalidité permanente (totale ou partielle) et incapacité temporaire de travail (totale ou partielle)
  • perte d’emploi (vous êtes libre de prendre ou non cette garantie)

Vous devrez dans tous les cas répondre à un questionnaire de santé afin de pouvoir obtenir une proposition de contrat d’assurance.

Quels sont les pièges à éviter pour choisir une assurance de prêt immobilier ?

Ne pas comparer les offres

Avant de souscrire un contrat d’assurance emprunteur, n’hésitez pas à comparer les différentes offres et à lire les documents qui vous sont remis. Vous devez particulièrement être attentifs aux éléments suivants :

  • les délais de carence, d’attente ou bien encore de franchise,
  • les exclusions de garantie qui figurent dans les conditions générales du contrat selon les sports que vous pratiquez par exemple ou encore les exclusions liées à vos déclarations de santé,
  • les limites d’âge ou d’autres limitations de garanties comme celles requérant une hospitalisation pour la prise en charge de certaines pathologies,
  • le mode de prise en charge (forfaitaire ou indemnitaire). Si elle est forfaitaire, le montant de l’indemnisation correspond au montant de l’échéance de l’emprunt . Dans le cas où elle serait indemnitaire : le montant de l’indemnisation sera fonction de votre perte de revenu.
  • aux modalités de tarification. Les cotisations peuvent être fixées en pourcentage du capital emprunté, le montant sera alors constant sur toute la durée du prêt, ou bien en capital du restant dû où leur montant sera alors décroissant dans le temps.

Ne pas demander de simulation

Il est vivement recommandé que vous demandiez des simulations du coût total de l’assurance emprunteur sur plusieurs durées (durée initiale du prêt, durée effective anticipée, une année) et avec plusieurs types de prime (tarification en pourcentage du capital emprunté, tarification en pourcentage du capital restant dû…).

Ne pas prendre le temps d’étudier l’étendue de la couverture assurance

Lors de la comparaison des offres d’assurance emprunteur, le tarif du contrat assurance est déterminant. Vous devez donc rester vigilant et prendre le temps d’étudier l’étendue de la couverture proposée et plus particulièrement la définition des garanties afin de vous assurer de choisir un contrat d’assurance emprunteur suffisamment couvrant en cas de sinistre.

Quels sont les taux moyens ?

Le tarif de l’assurance de prêt immobilier varie d’un établissement assureur à l’autre. Il est toutefois basé sur le profil des emprunteurs. Ainsi, plusieurs facteurs influent sur le taux appliqué de l’assurance : l’âge, fumeur ou non-fumeur, l’état de santé, le montant de l’emprunt, les déplacements professionnels, le statut professionnel, etc. Le choix des garanties comprises dans votre assurance peut également avoir une influence sur son prix.

Retrouvez ci-dessous les taux d’assurance emprunteur (TAEA) en 2020 proposés par les différents acteurs du marché pour un emprunt immobilier à un taux d’intérêt de 2,5 % sur 20 ans.

– de 35 ans35 à 45 ans45 à 55 ans+ de 55 ans
Banque Populaire0,440,610,811
BNP Paribas0,380,530,801,84
Caisse d’Épargne0,450,560,670,81
Crédit Agricole0,440,660,810,96
Crédit du Nord0,420,570,770,91
Crédit Mutuel – CIC0,430,670,791,21
HSBC0,5911,081,16
La Banque Postale0,420,700,921,11
LCL0,440,670,871,51
Source : Réassurezmoi

Toutes vos questions

Comment se calcule le taux d’assurance pour un crédit immobilier ?

Le taux d’assurance de prêt immobilier se matérialise par le TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance). Pour le déterminer, les établissements financiers tiennent compte de l’âge de l’assuré, de sa situation professionnelle et de la durée du prêt.

Il existe deux grands types de calcul pour l’assurance de prêt immobilier : la cotisation d’assurance sur le capital initial et la cotisation d’assurance sur le capital restant dû.

Selon le choix de calcul de votre assurance emprunteur, les taux vont différer. Voici les principales caractéristiques de ces deux modes modes de calcul :

  • Assurance emprunteur sur le capital initial : la cotisation mensuelle est fixe. Le taux reste le même pendant toute la durée du remboursement mais la possibilité de négocier votre taux en cours de remboursement est parfois plus difficile.
  • Assurance emprunteur sur le capital restant dû : la cotisation mensuelle est variable. Le taux baisse chaque mois car il est calculé sur le montant restant à rembourser. Cela peut vous permettre en fin de prêt de pouvoir entreprendre un nouveau projet financier. En revanche, si vous décidez de rembourser votre prêt par anticipation en cours de route, vous perdrez une partie des bénéfices de ce mode de calcul.

Afin de choisir le taux qui vous correspond le mieux, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un courtier en assurance de prêt. Cet expert dans le domaine de l’immobilier collabore avec différents organismes de prêt afin de négocier pour vous les taux les plus intéressants.

L’assurance de prêt est-elle réellement obligatoire ?

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt. Aucune loi ne l’impose, cependant la banque à laquelle vous demandez un crédit immobilier vous imposera souvent d’obtenir une assurance emprunteur pour vous l’accorder. Vous n’êtes pas obligé de choisir celle proposée par votre banque mais dans ce cas vous devrez choisir une assurance couvrant les mêmes garanties.

Est-il possible de changer d’assurance de prêt immobilier encore en cours ?

Il est tout à fait possible de changer d’assureur en cours de route mais vous devez pour cela avoir l’accord de votre banque concernant le nouveau contrat que vous voulez signer. Celle-ci a également le droit de vérifier que les caractéristiques du nouveau contrat que vous voulez signer correspondent aux exigences qu’elle vous a imposées.

Quand peut-on résilier son assurance de prêt immobilier ?

Vous pouvez changer d’assureur durant l’année qui suit la signature de votre contrat de prêt. Pour cela, la résiliation du contrat d’assurance emprunteur doit se faire par courrier recommandé avec accusé de réception, au plus tard 15 jours avant la date d’anniversaire de votre prêt.

Après la première année, vous avez la possibilité de résilier le contrat chaque année, la résiliation devant se faire au moins 2 mois avant la date d’anniversaire, et par courrier recommandé.

Pour en savoir plus

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

    Civilité* MmeMr