4 astuces pour louer rapidement son appartement à Toulouse

Vous êtes propriétaire d'un appartement ou d’une maison à Toulouse que vous souhaitez mettre en location ? Voici quelques étapes à suivre pour louer votre bien immobilier en toute sérénité.

Page mise à jour le 27/06/2022

 

1- Bien cadrer votre projet de mise en location en trois étapes

Avant de mettre en location votre appartement ou maison à Toulouse, il est important de définir si vous souhaitez louer votre bien vide ou meublé, sur une courte ou longue période. Pour le savoir, vous pouvez vous baser sur ces quelques critères qui détermineront votre gestion locative dans la ville rose :

Sélectionner le type de locataire

Famille, étudiant, stagiaire, jeune actif, personne seule, couple… Si vous privilégiez une famille ou un couple qui va rester longtemps, optez plutôt pour une location vide de longue durée. À contrario, si vous préférez un étudiant ou stagiaire, la location meublée de courte durée sera plus appropriée.

Choisir la durée de location envisagée

Afin de louer rapidement votre appartement, vous pouvez choisir la durée de bail de votre logement. Un logement meublé vous permettra de louer votre bien pendant 1 an minimum contre 3 ans minimum pour une location vide. Vous pouvez également choisir de louer votre appartement pour une location de courte durée ou location saisonnière (quelques jours, semaines ou mois).

Opter pour un logement vide ou meublé

Au départ, il revient moins cher de louer un appartement vide que de le louer meublé, puisqu’il n’y a pas de frais associés à l’achat des meubles. Mais l’avantage de louer un bien meublé est la possibilité d’avoir un revenu locatif plus important dans le temps. Un bien meublé se loue 5 à 30 % plus cher qu’une location vide.

2- Correctement estimer votre loyer avant la mise en location

Autre étape importante dans la mise en location de votre appartement ou maison est l’estimation de votre loyer. Pour ce faire, vous devez prendre en compte :

  • La ville et le quartier où se trouve le bien (prix moyen au m2),
  • La superficie du logement mis en location,
  • Les caractéristiques du bien (dernier étage, rez-de-chaussée, ascenseur).

En tenant compte de ces éléments, vous pourrez réaliser une bonne estimation de votre bien immobilier. L’important est de trouver un juste milieu concernant le montant du loyer, à savoir pas trop élevé pour éviter une vacance locative, mais pas trop bas non plus, afin d’assurer votre rentabilité.

 

3- Mettre en valeur votre logement avant de le louer 

Avant de louer votre appartement ou maison, il est important que vos futurs locataires aient envie de s’y projeter pour y vivre. Pour cela, veillez à proposer un logement propre et en bon état. Vous pouvez par exemple repeindre les murs ou équiper la cuisine. Prendre soin de votre bien vous permettra également de justifier un loyer plus élevé.

 
 

4- Passer par une agence immobilière

Louer votre bien par le biais d’une agence

Louer votre appartement ou votre maison par le biais d’une agence immobilière comporte de nombreux atouts. Pour vous, l’agence se chargera notamment :

  • de trouver des locataires solvables,
  • d’effectuer l’état des lieux,
  • de faire visiter votre bien,
  • de rédiger le bail.

En passant par une agence pour louer votre bien immobilier, vous bénéficiez de son expertise professionnelle. Elle vous aide non seulement à sélectionner les bons candidats en vérifiant leur solvabilité, mais aussi à gérer l’ensemble des visites. L’agence vous aide à trouver le locataire le plus proche de vos critères, et ce, dans un délai rapide.

Louer votre bien vous-même

Vous pouvez tout à fait louer votre appartement ou maison sans passer par une agence immobilière. Néanmoins, la gestion d’un bien immobilier implique que vous ayez des connaissances en matière de législation, marché de l’immobilier, etc.

De plus, mettre en location un bien immobilier sans passer par un professionnel vous prendra certainement plus du temps, entre l’estimation du montant du loyer, la recherche des candidats, la rédaction des contrats, etc.

En savoir plus

Contactez-nous

Un conseiller vous rappelle

    Civilité* MmeMr